Ads By CiberSpaces
| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |
 
Le Drapeau
L’Ecussonel
Hymne National
Coutumes et Traditions
Folklore
Artisanat
Gastronomie
Musique
Danse
Pinture
Cinéma
Carnavals
Plus qu'un canal
Danses typiques
Théâtre
Sculpture
Monuments
Sites d'intérêt culturel
Bibliothèques
Contactez Nous
Aide
Galerie

Ads By CiberSpaces
Ads By CiberSpaces

 Live chat by LivePerson



 
Sculpture.

Les diverses manifestations de cette branche de l'art ont atteint un développement remarquable grâce au niveau de production créative des artistes qui utilisent des techniques et des matériaux divers dans la conception de leurs oeuvres.

La sculpture des masques est bien accueillie, dans sa fabrication sont utilisés le papier maché, les moules de terre cuite, le bois ou la tula (un produit végétal). On fait ressortir le relief avec de belles couleurs où le rouge est prédominant avec des contrastes spectaculaires. Les masques proviennent de Parita, dans la province d'Herrera mais celles de Los Santos et de la ville de Panama ont gagné aussi un espace.

Les meilleurs exposants des sculptures en bois sont le groupe indigène Los Chocoes, très côtés dans un art où les outils les plus utilisés sont le couteau et de bonnes mains.

La tagua est un palmier à la tige courte et couronne très touffue qui produit une graine dont l'endosperme très dur est l'ivoire végétal aux usages divers. Et bien, sculpter en tagua est bien difficile. Le plus grand représentant de cet art est un indien Embera , du Darien, appelé Selerino Checarama, devenu célèbre depuis 1990.

Avec une présence importante au carnaval ou au défilé de Noël, la sculpture appelée " populaire" a aussi sa place. Des oeuvres forgées en terre cuite sont aussi nombreuses, il s'agit d'un travail simple et rudimentaire avec des résultats incroyables où Madame Yolanda Mosquera brille parmi les artistes les plus reconnus.

 


 
Ads By CiberSpaces

| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |